Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire. Did you miss your activation email?

Auteur Sujet: Diesel : 805,2 millions € de voitures invendues en Belgique  (Lu 420 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mike

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 1109
  • Karma: +0/-0
  • Sexe: Homme

  • Participation
    0.2%
    • Voir le profil
    • Mes créations web
Diesel : 805,2 millions € de voitures invendues en Belgique.

L’incertitude autour de l’avenir du Diesel laisse les marques automobiles avec 805 millions € de véhicules invendus en Belgique rapporte une étude de Gocar Data.




Le débat qui fait rage autour du Diesel et qui plonge les consommateurs dans l’incertitude quant à l’avenir de ce carburant risque encore de faire du bruit. Et de laisser des traces. En effet, une étude publiée par Gocar Data indique que les constructeurs ont toutes les peines à écouler les voitures Diesel de stock, les occasions comme les neuves.

805 millions d’euros en Belgique
En Belgique, la situation est préoccupante. Le marché, dont le retournement a eu lieu autour du mois d’avril 2018 (suite à l’interdiction des Diesel dans certaines villes allemandes et à Bruxelles en 2013, entre autres), ne sait plus quoi faire de ses Diesel. Chez nous, on dénombre ainsi plus de 34.000 voitures Diesel en vente depuis plus de 4 mois pour un montant évalué à quelques 805,2 millions €. Et quand on sait qu’une seule journée de stockage coûte 7 €…

Un vrai problème
Derek d'Ursel, fondateur de Gocar Data, explique que « les voitures Diesel sont de plus en plus difficiles à gérer.
Bien que la Belgique ait été pendant longtemps le pays du Diesel, les Belges ont développé une peur du Diesel et ils se recentrent désormais leurs choix vers l’essence ou le LPG ».
Le PDG indique que c’est une fausse idée car les voitures d’occasion peuvent toujours entrer en ville et les zones de basses émissions (LEZ). On lui répondra qu’il est sans doute un peu optimiste et que ses propos sont sujet à controverse.
Car Bruxelles comme la Wallonie vont interdire progressivement tous les Diesel d’ici 2030, même les plus récents manifestement.
Ils seront donc progressivement bannis tandis qu’ils seront aussi les premiers concernés lorsqu’il s’agira d’interdire la circulation au sein d’une zone de basses émissions temporaire en cas de pic de pollution.

Perte de valeur
Ce qui est sûr aussi, c’est que les Diesel, plus chers que les « essence » à l’achat, ont considérablement perdu de leur valeur en quelques mois. Sur un an, on estime en effet la perte à 2000 €, soit 11% du prix moyen.
Bref, le Diesel, on a l’impression que c’est bel et bien fini… La Belgique commence d’ailleurs à revendre ses voitures Diesel dans les pays limitrophes qui en veulent encore via des plates-formes de ventes en ligne telles que CarsOnTheWeb qui permettent de réduire les pertes pour les vendeurs.
Mais pour combien de temps encore ?

source:

https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/industrie-et-economie/805-millions-voitures-invendues-belgique-2019-crise-diesel.html
Mes Réalisation-création:<a class="postlink" href="http://www.mapassion.eu">http://www.mapassion.eu</a>
Auris Touring HSD Dynamique :16.323Km