Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - mike

Pages: [1] 2 3 ... 64
1
Cv-R / auto verouillage porte/vitre/retroviseur
« le: 08 avril 2020 à 22:12:07 »
bonjour à tous

je vient partagé ma petit trouvaille sympas.

Module trouvé sur aliexpress.



https://fr.aliexpress.com/item/4000009241185.html?spm=a2g0s.9042311.0.0.27426c37Vodnv9

tien à augmenté d'un peu plus de 6€  :P

La vidéo de débutant  :2funny:







si demandé je ferai de mon mieux pour une plus belle vidéo.

Le boitier verrouille également les postière des qu'on commence a Roullé et les déverrouilles dés qu'on coupe le contact.

Dans la vidéo vous verré aussi.

12V LED Car Interior Atmosphere Light Decoration











https://www.aliexpress.com/snapshot/0.html?spm=a2g0s.9042647.0.0.155036faPJ7puY&orderId=8011488991192965&productId=4000148207670

Mais aussi

Seuil de porte cr-v.

https://www.aliexpress.com/snapshot/0.html?spm=a2g0s.9042647.6.2.4b6f36faAJn3eA&orderId=8011293241302965&productId=4000107191689

qui ce branche au même endroit que les leds de planché (ponté les câbles des leds.
résultat on voit sur vidéo et photo des lumière bleu mais aussi au porte arrière.





on fini sur la finition chromé des essui glace.






https://www.befr.ebay.be/itm/ABS-Chrome-Rear-Window-Wiper-Trim-Cover-For-Honda-CRV-CR-V-2017-2019/202103392752?ssPageName=STRK%3AMEBIDX%3AIT&_trksid=p2057872.m2749.l2649

j'espère avoir rien oublié




2
Zart Mercedes Classe V : La fourgonette VIP ultime ?

En sortant des ateliers de Zart, une société russe, le Mercedes Classe V n’a plus rien à envier à une Mercedes Maybach…



Bureau roulant pour hommes d’affaires constamment sur la route, moyen de déplacement idéal pour riches voyageurs (stars ou héritiers) ayant peur de l’avion, ou fourgonette VIP pour assurer la transition parfaite entre un vol en first class et la chambre d’un palace, le Mercedes Classe V réinterprêté par Zart offre le confort et le luxe absolu à l’intérieur tout en observant la plus grande discrétion à l’extérieur. La version la plus poussée ne comprend que deux places dans la partie arrière, mais deux places dignes des meilleurs salons et fauteuils “lounge” du domaine de l’aviation de luxe. Cuir, boiserie, inserts en métaux nobles, tout est prévu et appliqué par des artisans avec la plus grande maniaquerie pour le soin.



Lorsque les rideaux sont fermés, les passagers (totalement coupé du poste de conduite) ont l’impression de voler dans un jet de luxe.
Bar rétractable (tout est électrique dans ce minivan), système d’air conditionné à filtre au charbon, mais aussi télévision 40” 4K full HD, tout est conçu pour vivre un transport terrestre des plus agréables.



Envie de dormir ?
Les sièges adoptent une position couchette de grand luxe.
Les vitres acoustiques et les portes isolées ne perturberont pas votre sommeil.
Le prix de tels engins peut évidemment s’envoler, entre 100 et 200.000 euros selon le choix des matériaux de finition.

source:

https://gocar.be/fr/actu-auto/dream-cars/zart-mercedes-classe-v-la-fourgonette-vip-ultime?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=go_daily_fr_20200326

3
Ancètres-histoires / 3 voitures assassinées par une crise
« le: 26 mars 2020 à 22:31:54 »
3 voitures assassinées par une crise

La pandémie actuelle met le secteur automobile sous pression. Mais ce n’est, bien sûr, pas une première…

D’octobre 1973 à mars 1974, le prix du baril de pétrole avait par exemple quadruplé.
La guerre du Kippour, le pic pétrolier américain de 1971, l’embargo de l’OPEP et la fin des accords de Bretton-Woods auront fait flamber le prix à la pompe.
Les conséquences de ce premier choc pétrolier sont énormes et de nombreux modèles passent à la trappe.
Nous en avons relevé trois, qui auraient mérité une toute autre carrière…

1. Monica



Jean Tastevin, génial ingénieur, décide d’offrir un vrai haut de gamme à la France après la disparition de Facel-Vega.
Le projet est prometteur : une ligne superbe, un habitacle garni des meilleurs matériaux et un V8 dérivé de la compétition.
Finalement, pour des raisons de fiabilité, la voiture sera commercialisée en 1973 avec un rustique, mais puissant et indestructible V8 Chrysler.
Un prix délirant (équivalent à celui d’une Rolls-Royce) et le choc pétrolier mettent un terme à l’aventure avant même qu’elle ne démarre réellement.
Une vingtaine d’exemplaires seulement auraient vu le jour…

2. Citroën SM



C’est en mars 1970 que Citroën lance sa « super DS », la SM, pour « Sport Maserati ».
Un dessin avant-gardiste, une suspension hydraulique, 4 vraies places et un V6 signé Maserati sont ses ingrédients principaux.
Après des débuts prometteurs, la commercialisation chute rapidement : le V6 Maserati est complexe et fragile et le choc pétrolier met un terme définitif à sa production.
En 1974, moins de 300 exemplaires seulement furent produits.
Citroën tire le rideau l’année suivante…

3. Alfa Romeo Montréal



Une merveille de design signée Bertone, un V8 dérivé de la compétition alignant 200 chevaux mais hélas un châssis peu adapté aux besoins de la mécanique : la Montreal, lancée en 1970, séduit malgré tout. En 1974, le choc pétrolier coupe néanmoins l’élan de la sportive qui aura été produite à moins de 4.000 exemplaires.
La commercialisation continue toutefois, doucettement, jusqu’en 1977.

source:

https://www.vroom.be/fr/actus/3-voitures-assassin-es-par-une-crise-23035


4
Modèle oublié : Renault 40CV… et sa mécanique frôlant les 10 litres !

Renault n’a pas toujours limité sa production aux modèles populaires et abordables.
La marque française a également un certain historique en matière de très haut de gamme, comme le confirme cette invraisemblable 40CV, à la plantureuse mécanique…

Renault et les modèles de prestige, c’est une histoire qui remonte à… 1908, avec la présentation de cette 40CV.
Ce modèle connut un joli succès : sa mécanique frôlant les… 10 litres de cylindrée en faisait une machine aussi rapide que robuste.



Dans les années 10 et 20, l’automobile en est encore à ses balbutiements et les habitudes diffèrent largement de ce que nous connaissons aujourd’hui.
A l’époque, il était d’usage d’acheter un châssis motorisé chez un constructeur et d’aller ensuite frapper à la porte d’une carrosserie pour l’habiller ! Une méthode qui vaudra à la 40CV d’être agrémentée des plus belles carrosseries !



Mécaniquement, Renault ne cherche pas la sophistication absolue, mais plutôt la quantité : le 6 cylindres cubera, suivant les versions et les années, entre 7,5 et… 9,5 litres !
Voiture favorite des présidents de la République, elle resta au catalogue pendant quelque vingt années.

Ce n’est qu’en 1928 que Renault remplace ce modèle mythique et voiture officielle des présidents de la République par une voiture plus moderne : la Reinastella.
Un modèle plus abouti et au moteur 8 cylindres plus raffiné.

source:

https://www.vroom.be/fr/actus/mod-le-oubli-renault-40cv-et-sa-m-canique-fr-lant-les-10-litres-23028?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news6

5
Coronavirus : Tesla livre des voitures sans intervention humaine !

Une mesure temporaire pour prévenir la contamination par le Covid-19.



L'agence Tesla de Laethem-Saint-Martin, près de Gand, ne livre plus physiquement les voitures vendues à ses clients. Comme nous le montre le YouTuber Matthias Vlogt, les clients qui ont acheté une Tesla recevront un code. Celui-ci leur permet d'ouvrir un coffre-fort dans le parking où sont stockés les clés et les documents de bord.
Le client peut dès lors récupérer sa voiture sur le parking et rentrer chez lui. De cette manière, le contact humain est évité. Cependant, si vous avez un doute quant à l'écran tactile, vous devez apporter votre propre désinfectant. Nous n'avons pas pu joindre Tesla pour plus de commentaires à ce sujet. Mais un lecteur nous a informés qu'il avait récupéré sa Model S de la même manière au Service Center de Hasselt. La mesure devrait donc s'appliquer au moins dans toute la Belgique et probablement aussi dans le reste de l'Europe.



source:

https://www.vroom.be/fr/actus/coronavirus-tesla-livre-des-voitures-sans-intervention-humaine-23039?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news5

6
La famille électrique de Jaguar Land Rover va s’élargir !

Les Britanniques veulent se poser en tant que spécialistes de l'électromobilité !



Jaguar Land Rover est en train de convertir son usine historique de Castle Bromwich en une usine spécialisée dans la production de voitures électriques, rapportent nos collègues d'Autocar.
Trois nouveaux modèles électriques devraient sortir de chaîne dès la fin de l'année prochaine pour soutenir la Jaguar I-Pace.
La nouvelle génération de la limousine XJ, qui sera également disponible en version purement électrique, sera lancée au début de l'année prochaine. La XJ repose sur la plate-forme MLA ultra-flexible du groupe, qui est compatible avec tous les types de groupes motopropulseurs. La XJ sera suivie par le J-Pace, un grand frère du I-Pace.
Enfin, Land Rover travaille sur une gamme de SUV plus « soft », actuellement connue sous le nom provisoire de « Road Rover ».
La première de ces Road Rover sera un SUV électrique.
Tous ces modèles devraient être disponibles avec un moteur à combustion interne (éventuellement dans une configuration hybride rechargeable), mais la variante électrique sera prioritaire lors du lancement.

source:

https://www.vroom.be/fr/actus/la-famille-lectrique-de-jaguar-land-rover-va-s-largir-23032?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news2

7
On a besoin des routiers mais on les empêche de circuler !

C’est la paradoxe auquel sont actuellement confrontés les professionnels de la route.



Alors qu’on a plus que jamais besoin d’eux pour approvisionner les magasins d’alimentation mais également les pharmacies et les hôpitaux, les routiers sont parfois bloqués aux frontières entre états européens.
Ces dernières heures, on a ainsi pu constater d’interminables files entre l’Allemagne et la Pologne, des embouteillages sur la rocade portuaire à Calais ou encore de gros embarras de circulation aux portes de la Tchéquie et de la Hongrie.
Aucun souci n’est par contre à déplorer au Benelux et dans l’ouest de l’Allemagne.
En Italie, les chauffeurs peuvent circuler mais doivent être équipés d’un masque, de gants et doivent avoir quitté le territoire dans les 72 heures.
Cacophonie
Certains pays présentent néanmoins une gestation nettement moins claire, à l’image de la Hongrie, qui a fermé puis rouvert ses frontières aux camions. La Tchéquie, elle, est un jour ouverte, un jour fermée. Ce qui ne va pas sans poser de sérieux problèmes pour les routiers, comme on peut s’en douter. Pire : en Roumanie, les chauffeurs internationaux sont mis en quarantaine durant… 14 jours ! De quoi rendre le processus d’approvisionnement particulièrement complexe.
De son côté, la France a décidé de soumettre les routiers à une série de formulaires à présenter aux frontières. Les camionneurs sont donc priés de produire une attestation qui prouve que leur déplacement est de nature… professionnelle. Et une société de transport d’ironiser : « Comme si un 30 tonnes allait passer la frontière française pour aller y faire du tourisme… » Ambiance !
En attendant, vu le contexte actuel, la Commission européenne vient de lancer l’idée de créer une voie prioritaire destinée aux camions. Une solution d’ores et déjà adoptée aux Pays-Bas et qui semble porter ses fruits. Reste à voir si cette idée sera concrétisée dans les prochaines semaines.

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/on-a-besoin-des-routiers-mais-on-les-emp-che-de-circuler-23029?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news1

8
SCOOP : La Lotus Esprit (hybride) est bel et bien prévue !

Les rumeurs quant à la résurrection de la Lotus Esprit sont persistantes depuis quelques mois.
Nos reporters ont bel bien surpris une « mule » qui confirme que le développement de l’anglaise est en cours.



Lorsque l’on pense à la Lotus Esprit, il est difficile de ne pas se remémorer la mythique scène du film « L’espion qui m’aimait » dans lequel Roger Moore, alias James Bond, sortait de la mer avec sa voiture amphibie.
Avec sa ligne typique des années 70-80, l’Esprit a marqué…les esprits des amateurs de belles automobiles.
Sa disparition en 2004 a d’ailleurs laissé un vide dans la gamme qu’aucun modèle n’a pu combler.
Que les passionnés se rassurent !
Un mulet destiné à tester les organes mécaniques de la future Lotus Esprit a été observé.
Son moteur V6 hybride de 3,5 litres Toyota devrait développer une puissance estimée à 500 ch.
Selon nos estimations, cette stricte deux places devrait être lancée au début de l’année prochaine.

source:

https://gocar.be/fr/actu-auto/spy-shots/lotus-esprit-2020?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=go_daily_fr_20200326

9
Non-respect des règles de confinement: des patrouilles de police au Chalet de la forêt à Villers-la-Ville.



Malgré les mesures prises pour interdire le parking, certaines bravent encore les consignes.
Difficile de prétendre qu’on ne sait pas, après une semaine d’information à haute dose sur ce qu’on peut faire et ce qui est interdit dans le cadre des mesures de confinement et de distanciation sociale. Lundi matin, constatant que certains prenaient encore leur voiture pour aller se promener et que les parkings des environs de l’abbaye étaient bien trop fréquentés, la commune de Villers-la-Ville avait réagi.
Elle a carrément interdit, via un arrêté mais aussi des barrières et du ruban de balisage, quatre parkings utilisés par les promeneurs: les deux principaux de l’abbaye, celui situé plus haut dans les bois près de la chapelle Notre-Dame des Affligés, et le parking situé en face du Chalet de la forêt.
Résultat ? Des véhicules garés non plus face au chalet de la Forêt, mais le long de la rue du Bois d’Hez. De quoi déchainer les passions sur les réseaux sociaux, et pousser la commune de Villers-la-Ville a demandé à la zone de police Orne-Thyle de passer régulièrement sur place pour faire respecter les interdictions.
« On ne peut pas prendre des mesures sur le terrain dans la rue du Bois d’Hez, parce qu’elle est située sur le territoire de la commune de Genappe, précisait mardi la première échevine villersoise, Anne-Michèle Piérard. Mais nous avons averti les services de Genappe. Et de notre côté, nous avons demandé des passages de la police de manière régulière, comme près de certaines plaines de jeux dans nos villages, d’ailleurs. »

Du côté de la ville de Genappe, le bourgmestre Couronné confirme que la police de la zone Nivelles-Genappe est passée sur place à deux reprises mercredi. Une voiture était garée sur place en matinée, et trois en début d’après-midi.
« La situation, à ce stade, ne justifie de prendre un arrêté, d’autant que si on interdit de se garer sur 100 ou 200 mètres, les gens se parqueront plus haut, souffle le maïeur du Lothier. Mais on suit la situation, la police passera régulièrement. »

source:

https://www.dhnet.be/regions/brabant/non-respect-des-regles-de-confinement-des-patrouilles-de-police-au-chalet-de-la-foret-a-villers-la-ville-5e7b77437b50a6162bbce299?fbclid=IwAR3wtLfbw2HQHoi0FJuF8VN313cRd3U0XrsO8KtfcxJOI7XvgwOrs-neJuk

10
discution libre sur l'automobil / MG ZS EV : made in China
« le: 25 mars 2020 à 15:54:45 »
MG ZS EV : made in China.

Quand on vous dit « fabriqué en Chine », vous pensez presque immédiatement « bon marché ».
Mais pour la MG ZS EV, c’est bien plus qu’un simple prix d’achat abordable.



Depuis 2005 et la faillite de MG Rover, la décision de laisser vivre Morris Garages a été prise en Extrême-Orient. Car entre-temps, MG est passée sous les ailes de SAIC Motor, l’un des plus grands fabricants chinois et numéro sept mondial.

Malgré son statut dans son propre pays, inconnu chez nous, il reste encore un fossé entre l’Est et l’Ouest. MG souhaite maintenant participer à un certain rapprochement. Elle compte pour cela sur l’héritage britannique encore associé au logo d’une part, et sur la technologie chinoise sur laquelle la marque est basée depuis son rachat par SAIC d’autre part.

Cette symbiose se présente sous la forme de la ZS EV, un crossover électrique de segment B, mais avec l’aspect pratique d’un segment C. Le meilleur rapport qualité-prix est donc bien le principal atout de MG dans ce domaine.



Intérieur
Bien qu’à première vue modernes et solides, les plastiques durs et les boutons collants ne résistent pas à l’épreuve comparative par rapport à ce à quoi nous sommes habitués sur le Vieux Continent. Le système d’infodivertissement en est une illustration. Il n’est pas du tout intuitif, il souffre des bogues logiciels et les informations de navigation fournies ne sont pas non plus complètes (par exemple, aucune borne de chargement n’est indiquée dans les POI).

Le siège est également assez haut (et dans le cas du passager non réglable), le volant ne peut être réglé qu’en hauteur, l’assistant de voies émet un signal sonore chaque fois que vous traversez une ligne (que vous utilisiez ou non votre indicateur de direction) et la surveillance électronique de la vitesse émet un avertissement très arbitraire.

Ce n’est rien d’autre que du laisser-aller, dont aucun constructeur européen ne s’en tirerait. Pour MG, cependant, nous avons tendance à passer l’éponge en partie, principalement pour la raison qui nous occupera dans quelques paragraphes (c’est-à-dire le budget). Ce qui compte tout autant comme circonstance atténuante, c’est son aspect pratique.  Sur une longueur de 4,3 m, une largeur de 1,8 m et une hauteur de 1,6 m, les Chinois ont aménagé un habitacle spacieux pouvant facilement accueillir quatre adultes. Pour autant qu’ils ne soient pas trop grands, ce qui est lié à la hauteur d’assise susmentionnée.

Et le coffre ? Avec ses 448 l, il n’est pas surdimensionné, mais cela suffit pour le qualifier de « familial ». On ne peut pas en dire autant du seuil de chargement et du plancher. Un double plancher aurait pu résoudre les deux problèmes. Soit dit en passant, les points d’appui sont prévus à cet effet. Il est donc difficile de comprendre pourquoi MG ne fournit pas simplement un espace de coffre supplémentaire.

Motorisation
Sous le capot, on trouve un moteur électrique synchrone à aimants permanents qui délivre 143 ch et 353 Nm aux roues avant via une connexion directe. Cela suffit à faire passer la ZS EV de 0 à 100 km/h en 8,2 s. La vitesse de pointe était limitée à 140 km/h. De belles performances, sans plus. Cette MG n’a pas à se vanter de sa vitesse pure, bien que la puissance soit plus que suffisante pour être à l’aise dans la circulation.

Avec « seulement » 44,5 kWh de capacité de batterie, les pointes de vitesse sont à proscrire. On peut alors s’approcher de l’autonomie théorique de 263 km (selon le cycle WLTP). Lorsque les cellules lithium-ion sont vides, il est possible de charger jusqu’à 80 kW en courant continu, ce qui porte les batteries à 0 à 80 % de leur capacité en 40 minutes.

Sur courant alternatif, c’est une autre paire de manches. La MG ZS EV ne se charge qu’en monophasé, ce qui correspond à un maximum de 6,6 kW. Dès lors, avec une wallbox standard (16 ampères et 3,7 kW), il faut un peu plus de 14 heures pour remplir à 100 % les cellules vides.

L’utilisation énergétique peut être contrôlée au moyen des trois modes de conduite (éco, normal et sport) qui peuvent être commandés par l’interrupteur à bascule à gauche juste au-dessus du pommeau de vitesse rond. Le bouton KERS au milieu fait l’analogie avec la Formule 1 en récupérant l’énergie de freinage. Il propose 3 positions. MG affirme qu’avec dans le frein moteur le plus fort, il est possible de conduire à une pédale. Cependant, dans des circonstances normales, le frein moteur devrait être suffisant pour décélérer suffisamment la ZS EV. Dans la pratique, nous avons pourtant dû utiliser les freins à chaque fois. Enfin, il y a le bouton Battery à l’extrême droite qui nous indique la quantité de réserve électrique encore présente dans les cellules.

Comportement au volant
Dans la conception de la ZS, un dérivé électrique a été pris en compte dès le départ. L’avantage est que les batteries peuvent être installées directement sous le plancher, ce qui abaisse considérablement le centre de gravité.

L’inconvénient est que la structure originale de la ZS avec McPherson à l’avant et arbre de torsion à l’arrière n’a pas été spécifiquement modifiée pour cette variante EV – d’après ce que nous en savons. Et cela ajoute du poids.

Les amortisseurs sont réglés pour assurer une conduite confortable. Ils ont malheureusement tendance à osciller et en forçant le passage trop rapidement dans les courbes, la masse du véhicule accentue le sous-virage. En conduisant en bon père de famille avec la ZS EV, tout se remettra en règle rapidement. Il n’y a donc pas de place pour la folie. La MG s’inscrit donc parfaitement dans la philosophie de son (nouveau) pays d’origine.

Budget
Le pardon mentionné précédemment est lié aux prix de départ de cette ZS EV. 30.985 € pour l’édition Comfort, 32.985 € pour l’édition Luxe. Pour des voitures électriques, c’est très bon marché. En comparaison, la version d’entrée de gamme de la petite Renault Zoe coûte 32.600 €.

La différence de 2000 € entre les deux versions est consacrée à des équipements de sécurité supplémentaires, ainsi qu’à un toit panoramique, aux jantes en alliage léger de 17 pouces et à un revêtement en similicuir. Les Chinois offrent également le choix entre cinq coloris différents, et c’est à peu près tout.

Cela rend la ZS EV, à un prix déjà favorable, encore plus équipée. Car, de série, en plus d’un arsenal complet d’aides à la conduite actifs et passifs, la version Comfort, de base, est également dotée dès le départ d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’un système de navigation, d’un système de démarrage sans clé et d’un système Android Auto et Apple Car Play. Un luxe qui, comme nous l’avons déjà mentionné, ne fonctionne pas aussi bien par rapport à celui de la concurrence européenne.

Verdict
MG fait ce que Dacia a fait dans le passé : démocratiser la voiture. Mais cette fois, c’est pour la mobilité électrique. Bien sûr, il y a quelques maladies de jeunesse, mais les Chinois fournissent un prix équitable à la ZS EV pour faire avaler la pilule.




source:

https://www.moniteurautomobile.be/essais-auto/premier-essai/mg-zs-ev.html?utm_source=new-issue-200325&utm_medium=email&utm_content=moniteur_automobile&utm_campaign=&utm_content=websites&utm_medium=produpress&utm_source=produpressmail&utm_term=produpress


11
Coronavirus : la Formule 1 va participer à "l’effort de guerre"

Les hôpitaux ont un besoin criant en respirateurs et ventilateurs mécaniques



Partout en Europe, l’épidémie du Covid-19 progresse à grands pas avec, comme dans le nord de l’Italie, des situations dignes d’une période de guerre. Les hôpitaux de la région doivent faire face à un manque criant de matériel, ce qui complique le travail quotidien du corps médical. Du coup, le petit monde de la Formule 1 se mobilise afin d’apporter son aide !
Comme en 40 !
Ce fut le cas durant les Première et Deuxième Guerres mondiales et c’est aussi le cas en cette période de pandémie : l’industrie est mise à contribution pour lutter contre la pandémie et aider les hôpitaux à effectuer leurs tâches dans les meilleures conditions. En Chine, une série de constructeurs, à l’image de BYD, se sont mis à produire des masques chirurgicaux et du gel hydroalcoolique. En Europe, la priorité se concentre sur la production de respirateurs et de ventilateurs mécaniques pour le secteur médical, les cas de réanimation et le nombre de patients nécessitant une assistance respiratoire étant en plein boom.
Au Royaume-Uni, les équipes de Red Bull, Williams, McLaren et Mercedes sont occupées à monitorer les processus de production avec les fabricants de ce type de matériel afin de voir comment elles peuvent contribuer à l’effort de production.
En Italie, la richissime famille Agnelli, actionnaire majoritaire du groupe automobile FCA et propriétaire de Ferrari via sa holding Exor, a fait un don de 10 millions € au gouvernement transalpin afin de lutter contre la pandémie. Elle a également fait l’acquisition de 150 ventilateurs et mis une série de véhicules à disposition afin de faciliter la distribution de médicaments et de nourriture. Enfin, Ferrari devrait mettre ses forces vives à disposition afin de contribuer à la fabrication de matériel, dont la production de pièces pour les respirateurs et ventilateurs mécaniques. Une partie de la production du n°1 italien des machines de ventilation, Siare Engineering International, pourrait même être déplacée dans une des usines du groupe FCA.

source:

https://www.vroom.be/fr/actus/coronavirus-la-formule-1-va-participer-l-effort-de-guerre-23023?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news1

12
BMW confirme l’arrivée d’une Série 7 électrique

C’est officiel : la prochaine génération de Série 7 sera disponible en version électrique. Ce sera, d’ailleurs, elle la plus puissante du catalogue !



Profitant de sa conférence de presse annuelle des résultats, BMW a dévoilé subrepticement quelques informations au sujet de sa prochaine génération de Série 7. On a ainsi appris, de manière officielle, que la prochaine génération sera déclinée pour la première fois en variante électrique pure. Mais il ne s’agira pas d’une conversion exclusive. BMW a également confirmé que la prochaine mouture de son vaisseau amiral laissera le choix entre quatre types de motorisations : essence, diesel, hybridation rechargeable et électrique. Toutes ces mécaniques seront articulées sur base de la même architecture. BMW n’a pas confirmé le nom de ce futur vaisseau amiral électrique. Mais il pourrait s’appeler i7, si on suit la logique retenue pour la version électrique i4 dérivée de la future Série 4 thermique.

Ce n’est pas tout : dans le discours, BMW a également glissé que cette future version électrique sera la variante de pointe, la plus puissante, des Série 7.



Encore un peu de patience, toutefois. Cette future génération de Série 7 est attendue vers l’horizon 2022. Elle devra alors batailler avec plusieurs autres grandes berlines électriques attendues, à l’instar
de la Jaguar XJ : https://www.vroom.be/fr/actus/scoop-la-jaguar-xj-revient-charg-e-fond-22981
ou
de la Mercedes EQS: https://www.vroom.be/fr/actus/scoop-mercedes-eqs-la-model-s-toil-e-22584

source:

https://www.vroom.be/fr/actus/bmw-confirme-l-arriv-e-d-une-s-rie-7-lectrique-23012?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news2

13
Volkswagen : le retour du mythique T1 en électrique confirmé


Cet exemplaire électrifié du célèbre minibus de Volkswagen ne restera pas une pièce unique. Il va bien entrer en production !



Volkswagen avait prévu d’exposer ce minibus T1 électrifié, en partenariat avec les spécialistes de la société eClassics, au salon Techno Classica de la semaine prochaine. Suite à l’annulation de ce rendez-vous, Volkswagen le présente virtuellement. Et précise, surtout, que cet exemplaire ne restera pas une pièce unique ! « Un message important pour tous les fans du Combi et de la mobilité électrique : (…) il sera disponible à l'achat pour de vrai ! » insiste ainsi bien VW !



Techniquement, ce T1 de 1966 a troqué son moteur à quatre cylindres de 44 ch/102 Nm contre un moteur électrique de 83 ch et 212 Nm. Le T1 embarque également une batterie de 45 kWh lui offrant un rayon d’action de plus de 200 km. Cette batterie peut ensuite être rechargée en courant alternatif jusqu’à la puissance de 22 kW. Une charge rapide, en courant continu, jusqu’à 50 kW est également possible pour récupérer 80 % de charge en 40 minutes.



Les liaisons au sol, les freins, l’habitacle, les équipements électriques (notamment des phares LED), font également partie du kit de conversion. Petit bémol tout de même : Volkswagen annonce un prix pour cette conversion électrique démarrant à partir de 64.900 €. Peut-être vaut-il mieux attendre la version de série du concept de minibus électrique ID. BUZZ confirmée par Volkswagen pour 2022 ?

source:

https://www.vroom.be/fr/actus/volkswagen-le-retour-du-mythique-t1-en-lectrique-confirm-23017?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news6

14
SCOOP : Voici la future voiture la moins chère du marché

Quelle est cette berline immortalisée par nos photographes espions dans le grand nord ?
Allez, je vous mets sur la piste, c’est la future « voiture la moins chère du marché ».
Trouvé ?



Oui, il s’agit bien de la future Dacia Logan. Cette troisième génération reposera sur la plateforme de la nouvelle Clio (CMF-B) dans une version légèrement simplifiée pour coller à la philosophie de la marque roumaine. Une solution également choisie pour sa future variante 5 portes Sandero.



Côté style, il ne faut pas s’attendre à une profonde révolution, même si le profil semble plus effilé à l’arrière. La Logan devrait suivre la voie tracée par le dernier Duster en termes de design pour s’affirmer un peu plus, sans toutefois renier ses origines.

A bord, le multimédia devrait être piloté par un écran tactile « façon tablette » pour une apparence plus moderne.
La présentation doit avoir lieu en octobre au Mondial de l’Auto de Paris.

source:


https://gocar.be/fr/actu-auto/spy-shots/dacia-logan-2020?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=go_weekly_fr_20200324

15
Kia Sorento : l’hybride rechargeable arrivera, mais pas l’hybride

C’est confirmé : la mécanique hybride développée pour le nouveau Kia Sorento ne sera pas proposée en Belgique.
En 2020, si on craque pour le mastodonte, cela sera diesel obligatoire !
Mais l’hybride rechargeable arrivera en 2021.



Contrairement à d’autre pays européens, l’importateur belge n’a pas retenu la nouvelle motorisation hybride essence développée pour ce quatrième Sorento du nom. Lors de son lancement prévu pour le mois d’août, le grand SUV ne sera dès lors proposé chez nous qu’avec sa mécanique diesel. En l’occurrence un « gros » quatre cylindres 2.2 l développant 202 ch et 440 Nm. Un moteur combiné à une boîte double embrayage à 8 rapports.



Plug-in en 2021
Plus tard, en l’occurrence au début 2021 lors du prochain salon de Bruxelles, une mécanique hybride rechargeable sera néanmoins aussi proposée en Belgique. Pour l’heure, Kia n’en communique aucun détail technique précis pour l’Europe. Mais, sauf surprise, elle devrait être élaborée sur base de la version hybride simple. Cette dernière est articulée autour d’un 1.6 l turbo essence de 180 ch et d’un moteur électrique de 60 ch pour une puissance combinée de 230 ch. Le moteur électrique tout comme la batterie, bien sûr (qui stocke en l’occurrence 1,49 kWh sur l’hybride simple) devraient toutefois être dimensionnés différemment sur la déclinaison « branchée ». En Corée, la version hybride rechargeable est, en tous les cas, annoncée à 265 ch et dispose d’une batterie de 16,6 kWh.

source:

https://www.vroom.be/fr/actus/kia-sorento-l-hybride-rechargeable-arrivera-mais-pas-l-hybride-23013?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news2

Pages: [1] 2 3 ... 64