Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 83
31
MODÈLE OUBLIÉ : LANCIA 037, SA COTE EXPLOSE ET VOICI POURQUOI !

De toutes les catégories du sport auto, le fameux Groupe B des années 80 est sans doute la plus sauvage !

Cette catégorie est aussi célèbre pour les voitures de route qu’elle a indirectement engendrées, dont cette tonitruante Lancia.



1982 : la FIA lance le Groupe B, une catégorie ultra-permissive qui impose toutefois aux constructeurs de produire un minimum de 200 exemplaires homologués pour la route.

Ils seront quelques-uns à se lancer dans cette folle aventure, dont Audi avec sa célèbre Quattro, Peugeot avec sa 205 Turbo 16 et même Citroën avec sa BX4 TC.

Chez Lancia, on raffole du concept et une descendante à la Montecarlo, victorieuse en Groupe 5 de 1979 à 1981, est mise en chantier.



Contrairement à la plupart des autres constructeurs qui développent des voitures liées à leur gamme de voitures de tourisme, Lancia lance un chantier spécifique.

La 037 est une pure voiture de course, avec ses deux places, son moteur en position centrale arrière et sa carrosserie en kevlar.

Pour les besoins de l’homologation, un peu plus de 200 exemplaires d’une version route (Stradale, en Lancia dans le texte) seront produits.

Plus sages, ces derniers reprennent le moteur 2 litres à compresseur, mais dans une version calmée à 205 chevaux.



Contre toute attente, en 1983, Lancia parvient à remporter le championnat du monde, face à Audi.

Les 4 roues motrices et des budgets quasi illimités auraient dû avantager cette dernière, mais des pilotes talentueux et un management audacieux, notamment avec le règlement, auront finalement permis à Lancia de rafler le titre !

Il n’en fallait pas plus pour que la 037 entre dans la légende.

Si la Stratos reste l’icône absolue, la 037 est de plus en plus convoitée par les gros collectionneurs.

Sa cote n’en finit d’ailleurs plus de grimper, approchant aujourd’hui les 400.000 euros en version « Stradale » !

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/mod-le-oubli-lancia-037-sa-cote-explose-et-voici-pourquoi-23749?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news6

32
BREXIT : LE SECTEUR AUTOMOBILE EUROPÉEN PANIQUE
Si les négociateurs du Brexit ne parviennent pas à trouver un accord, les constructeurs automobiles européens et britanniques perdront ensemble 110 milliards de dollars au cours des 5 prochaines années, prévoit l’ACEA !



L'ACEA, l’association des constructeurs européens d’automobiles, tire la sonnette d'alarme. Dans 15 semaines, le 31 décembre 2020, le Brexit sera une réalité, la période de transition étant alors terminée. Mais les négociations entre les Britanniques et les Européens sont bloquées et il semble bien que le Brexit entrera en vigueur sans qu'aucun accord commercial n'ait été discuté au préalable.

Cela signifie, entre autres, que les voitures exportées du Royaume-Uni vers l'Europe, ou inversement de l'Europe vers le Royaume-Uni, seront soumises à des taxes d'importation. L'UE applique actuellement des taxes de 10 % sur toutes les voitures particulières importées de l'extérieur de l'Union et jusqu'à 22 % sur les camionnettes et les camions. Il est probable que les Britanniques choisiront des taux similaires.

Vu que les marges bénéficiaires du secteur automobile sont faibles et que la plupart des constructeurs ont beaucoup souffert de la pandémie, ceux-ci n’auront d'autre choix que de répercuter ces taxes sur le client final.

110 milliards d'euros

Cela n’empêchera sans doute pas les clients de Rolls-Royce, Bentley ou Aston Martin de dormir, mais les produits Jaguar Land Rover sont déjà davantage destinés à la classe moyenne et Nissan assemble également un certain nombre de modèles pour l'UE au Royaume-Uni. Quant aux clients britanniques, ils seront les victimes d’un marché où presque toutes les voitures sont plus chères.

L'ACEA prévoit des pertes massives d'emplois et de revenus. On parle d’un trou de 110 milliards d’euros ! C'est pourquoi l'ACEA, en collaboration avec toutes les associations nationales de constructeurs (y compris la Febiac), appelle les négociateurs à trouver un accord, ne serait-ce que pour le secteur automobile.

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/brexit-le-secteur-automobile-europ-en-panique-23739?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news5

33
AUDI A3 SPORTBACK 30 G-TRON : LE GAZ NATUREL, TOUJOURS D’ACTUALITÉ CHEZ AUDI
Même si le groupe Volkswagen a confirmé son intention d’abandonner « à terme », les motorisations au gaz naturel, cette solution technique reste d’actualité pour les modèles qui arrivent en ce moment sur le marché. Comme la dernière génération d’Audi A3.



La mécanique 30 g-tron s’invite dans le catalogue de la nouvelle Audi A3 Sportback. Son moteur 1.5 TFSI développe 131 ch dans cette version capable de brûler du gaz naturel (contre 150 ch pour sa version à essence conventionnelle) et 200 Nm de couple.



Fonctionnant au CNG, l’A3 Sportback 30 g-tron accélère de 0 à 100 km/h en 9,7 s pour atteindre une vitesse maximale de 211 km/h.

L’Audi A3 Sportback 30 g-tron embarque trois réservoirs de GNC : une étroite bouteille en acier d'une capacité d'environ 4 kg de gaz devant le réservoir d'essence et deux plus grands réservoirs, pouvant contenir chacun environ 7 kg de CNG, sous le plancher du compartiment à bagages.



Le coffre voit donc sa capacité de chargement se réduire à 280 l (contre 380 l pour l’A3 Sportback classique). On notera aussi que le réservoir d’essence est tronqué et qu’il ne peut plus embarquer que 9 l en guise de dépannage.

Avec ses trois réservoirs de CNG remplis, l’A3 Sportback g-tron peut toutefois tabler sur une autonomie au gaz de 445 km selon le cycle d’homologation WLTP.

Les ventes de l'Audi A3 Sportback 30 g-tron débuteront début octobre en Belgique. Son prix de base est fixé chez nous à 30.600 €.

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/audi-a3-sportback-30-g-tron-le-gaz-naturel-toujours-d-actualit-chez-audi-23743?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news2

34
ATTENTION, UN MASQUE QUI PEND AU RÉTROVISEUR INTÉRIEUR PEUT VOUS COÛTER TRÈS CHER !

Ledit masque peut en effet gêner la visibilité du conducteur.



Vous vous rendez régulièrement au Luxembourg ? Alors attention ! De l’autre côté de la frontière il est en effet interdit d’accrocher un masque au rétroviseur intérieur de sa voiture. Les contrevenants pourront écoper d’une amende de 49 €, rien que ça !

L’explication est simple : le Grand-Duché applique des règles draconiennes en matière de visibilité au volant. L’article 46 du Code de la route luxembourgeois précise d’ailleurs que « aucun objet étranger à l’équipement normal du véhicule ne doit gêner la vue du conducteur, ni se trouver dans son champ de vision ». Et comme un masque qui pend à un rétroviseur intérieur est une forme d’obstruction à cette bonne visibilité, l’Etat luxembourgeois a décidé d’interdire cette pratique. Notez que les autorités imposent les mêmes règles en ce qui concerne les arbres magiques, les GPS portables et autres breloques que certains ont pris l’habitude de faire pendre à leur rétroviseur intérieur…

source:
https://www.vroom.be/fr/conseils/masque-qui-pend-peut-vous-co-ter-tr-s-cher-23733

35
CONCEPT OUBLIÉ : PEUGEOT NAUTILUS, LE YACHT FRANÇAIS QUI AURAIT PU CHATOUILLER BMW !

Le haut-de-gamme français : tout un programme sur lequel nous avons déjà longuement parlé.

En effet, les tentatives furent presque aussi nombreuses que les déceptions ! Enième tentative de Peugeot en 1997 : la Nautilus !



C’est en mars 1997, lors du salon de Genève, que Peugeot a levé le voile sur ce concept de grande routière premium. « Nautilus » : un nom qui sonne bien et qui marque les esprits. Les dimensions sont d’ailleurs dignes de l’univers nautique : près de 5 mètres de long ! A la plume, on retrouve le maître italien Pininfarina et plus précisément, un certain Ken Okuyama, notamment célèbre pour avoir dessiné la… Ferrari Enzo !



Avant-gardiste !

Pour concurrencer les Allemandes avec des armes de pointe, Peugeot, 20 ans avant l’Audi e-tron, décide de remplacer ses rétroviseurs extérieurs par des caméras. Notez également les poignées de porte affleurantes, 15 ans avant la Tesla Model S !



Les regrets sont éternels…

Bref, Peugeot semble avoir sorti toutes les bonnes cartes pour séduire ! Hélas, la plateforme de 605 ne renferme qu’un V6 de 3 litres et des roues avant motrices. Une mécanique sans doute trop modeste au vu des dimensions et de la masse en hausse par rapport à la 605. Enfin, le style ne semble pas avoir séduit les foules, car après le salon de Genève, le concept a sans doute été remisé dans un coin de hangar. Le Nautilus a donc finalement fait… naufrage !

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/concept-oubli-peugeot-nautilus-le-yacht-fran-ais-qui-aurait-pu-chatouiller-bmw-23766

36
VOITURES DE SOCIÉTÉ : STRICTEMENT ÉLECTRIQUES DÈS 2026 ?

Les négociateurs fédéraux de l’équipe Vivaldi envisagent que toutes les voitures de société nouvellement immatriculées soient des véhicules électriques dès 2026.



Des voitures de société roulant à l’essence ou au diesel ? Cela sera de l’histoire ancienne à partir de 2026. C’est du moins ce qu’envisagent les négociateurs fédéraux de l’équipe Vivaldi d’après une information relayée par les quotidiens De Tijd et L’Echo. A cet horizon, tous les véhicules de société devraient être exclusivement électriques. Un cap qui peut sembler ambitieux pour le moment... Mais qui devrait être envisageable d’ici cinq ans compte tenu de la montée en force des modèles électriques attendues dans les prochaines années. Selon une étude allemande, en 2025, un quart de toutes les voitures neuves immatriculées sur le marché en Europe devraient être électriques.

Du côté du secteur automobile belge, on accueille cette information avec circonspection. Dans un communiqué conjoint, FEBIAC, Renta et TRAXIO (qui représentent respectivement les constructeurs automobiles, les sociétés de leasing et de location ainsi que le secteur des garages) « soutiennent cette poursuite d'une écologisation du parc automobile mais soulignent également les responsabilités des autorités dans ce processus très ambitieux ».

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/voitures-de-soci-t-strictement-lectriques-d-s-2026-23752?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news1

37
CONCEPT OUBLIÉ : UNE ALFA ROMEO 33… HYBRIDE !

Nous sommes en 1988.

Il faut encore attendre une petite dizaine d’années avant de voir la Toyota Prius arpenter nos rues, mais certains constructeurs se penchent déjà sur la propulsion hybride.

Dont un, tout-à-fait inattendu : Alfa Romeo !

En 1986, Fiat rachète Alfa Romeo.

 Cette dernière, en dépit de son aura, a beaucoup souffert durant les années 70.

Une piètre qualité de fabrication et une invincible armada germanique ont en effet réussi à couper le souffle de la noble firme transalpine. Une fois au sein du groupe Fiat, Alfa Romeo se lance donc dans une certaine rationalisation.

Il faut rendre l’entreprise rentable, au plus vite.



Et pour ce faire, divers projets sont à l’étude : d’abord celui d’une grande berline traction avant sur plateforme Fiat (ce sera la 164), mais également celui d’un véhicule propre, destiné aux centres-villes et plus particulièrement, aux taxis.

C’est ainsi que l’équipe d’ingénieurs étudient une motorisation hybride, qu’ils implantent sur une 33 break, la « Giardinetta » en Alfa Romeo dans le texte…

3 modes de conduite

Techniquement, les solutions sont très élégantes : le moteur thermique retenu est le célèbre boxer de 1,5 litre et 95 chevaux, couplé à une boîte manuelle à 5 rapports.

Cette dernière est reliée par courroie à un moteur électrique de 16 chevaux, fourni par Ansaldo.

La voiture peut rouler uniquement sur le moteur électrique, sur le moteur thermique, voire en mode hybride en combinant les deux.

Les prestations annoncées sont flatteuses : 60 km/h sur le mode électrique et une autonomie de 5 kilomètres sur ce même mode.



Le projet était donc très abouti, d’autant que la voiture n’accusait que 150 kg de plus sur la balance. Mais pour des raisons inconnues, seuls 6 prototypes furent produits…

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/concept-oubli-une-alfa-romeo-33-hybride-23753?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news5



38
TOYOTA YARIS : TESTÉE POUR LA PREMIÈRE FOIS PAR L'EURONCAP RENOUVELÉ.

Et elle s’en est très bien sortie !



Récemment, l’EuroNCAP, un organisme indépendant qui teste les aspects sécuritaires des voitures du marché, a modifié ses procédures. De nouveaux critères, plus stricts, ont été ajoutés. Par exemple, le crash-test frontal avec chevauchement partiel a été modifié : l'obstacle qui heurte la voiture n'est plus statique mais en mouvement. L'impact latéral est également plus violent.

Quant aux systèmes qui peuvent fournir une assistance après un accident (eCall), ils offrent des points supplémentaires. Les essais des dispositifs de sécurité active ont été adaptés dans plusieurs domaines et les systèmes de détection de la fatigue sont désormais également pris en compte dans le calcul des points.

Cinq étoiles

Toyota a tenu compte de tous ces éléments dans le développement de sa nouvelle Yaris et le résultat est concluant : la voiture rafle la note maximale de 5 étoiles ! L'une des caractéristiques les plus remarquables de la citadine, c’est son airbag central, qui protège la tête des occupants lors d’un gros choc latéral.

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/toyota-yaris-test-e-pour-la-premi-re-fois-par-l-euroncap-renouvel-23750?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news2

39
LA VOITURE LA PLUS VENDUE AU MONDE DEVIENT ÉLECTRIQUE

Ford a lancé une campagne de teasing annonçant un F-150 électrique.



Vu à travers des lunettes européennes, cela paraît invraisemblable, mais la voiture la plus vendue au monde est effectivement un énorme pick-up ! Le Ford F-150 séduit environ un million de clients chaque année ! Jusqu'à présent, il était principalement vendu avec des moteurs essence à 6 ou 8 cylindres, bien qu'il existe quelques versions « heavy duty » vendues avec un moteur diesel de camion, de plus de 7 litres de cylindrée.

Le week-end dernier, Ford a publié un teaser laissant apparaître le nez du F-150. En accompagnement, on trouvait un message sans équivoque : "le tout nouveau Ford F-150 purement électrique". Les formes générales de la voiture semblent identiques, mais autour de la calandre, il semble y avoir une bande LED, alors que les phares paraissent plus petits.

Ford promet que cette version électrique sera la plus rapide des F-150, mais le constructeur ne donne pas plus de détails techniques. De plus, l'absence de moteur à combustion interne sous le capot permettrait à un "énorme" coffre de s’y installer. Enfin, ce F-150 compenserait son prix plus élevé par des coûts de fonctionnement exceptionnellement bas. Ce pick-up électrique arrivera fin 2022 sur le marché et devra alors croiser le fer avec les Tesla Cybertruck, Rivian R1T, Nikola Badger, mais aussi avec le futur Hummer électrique.

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/la-voiture-la-plus-vendue-au-monde-devient-lectrique-23761?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news6

40
CETTE RARISSIME HYPERCAR ÉLECTRIQUE D’OCCASION EST À VENDRE POUR 1,6 MILLION DE $

Vous la reconnaissez ?

Elle arrive sur le marché justement quand son blason est au cœur de l’actualité…



Si vous avez reconnu la création des « artisans » croates de Rimac, vous avez gagné ! C’est en effet l’une des rarissimes (elle aurait été produite à seulement 8 exemplaires) Rimac Concept_One qui est en ce moment à vendre sur le site de Manhattan Motorcars. Soit justement quand Rimac se trouve au cœur de l’actualité en raison de rumeurs annonçant l’intention du groupe Volkswagen de revendre sa prestigieuse marque Bugatti à la société croate.

Le prix réclamé pour cette hypercar électrique d’occasion est fixé à 1,6 million de dollars, soit environ 1,36 million d’euros au taux de change actuel.


Pour rappel, la Rimac Concept_One annonce 1.240 ch et 1.600 Nm de couple. De quoi atteindre les 100 km/h en 2,5 s et accrocher les 355 km/h en pointe. En conduite plus « coulée », sa batterie de 90 kWh lui assure une autonomie de 350 km selon les chiffres avancés par Rimac.

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/cette-rarissime-hypercar-lectrique-d-occasion-est-vendre-pour-1-6-million-de-23763

41
TOYOTA GR SUPER SPORT : L’HYPERCAR JAPONAISE SE « DÉCOUVRE »

Oui, Toyota développe bien une hypercar homologuée pour la route destinée à tenir tête à l’Aston Martin Valkyrie ou la Mercedes-AMG One !

Une hypercar manifestement décoiffante !



La future hypercar GR Super Sport de Toyota a profité de l’écrin médiatique des 24h du Mans pour réaliser sa première sortie officielle ce week-end. Un modèle de développement s’est montré sur la piste aux mains de l’ancien pilote officiel Toyota Alex Wurz.

Même si le modèle arborait encore une peinture camouflage, on a tout de même pu voir assez nettement qu’il se présentait sous la forme d’un roadster contrairement au concept GR Super Sport qui l’avait préfiguré dès 2017.

Toyota n’en dévoile pas encore les caractéristiques techniques exactes. Mais cette hypercar destinée à servir de base d’homologation pour sa future arme de compétition en endurance devrait jouir d’une mécanique hybride développant quelques 1.000 ch…

source:
https://www.vroom.be/fr/actus/toyota-gr-super-sport-l-hypercar-japonaise-se-d-couvre-23756?utm_source=vroom&utm_medium=content&utm_campaign=newsletter-daily-content&utm_term=news2

42
La limite des 20km/h dans le Pentagone entre en vigueur ce lundi

Le Pentagone central de la capitale deviendra lundi une zone résidentielle de rencontre où piétons et cyclistes seront prioritaires en ce compris sur les chaussées où ils pourront circuler. L'objectif de cette mesure assortie d'une limitation de la vitesse à 20km/h - 30km/h jusqu'à présent - est de faciliter la distanciation sociale lors du déconfinement progressif.



Les 155 panneaux qui l'indiquent aux accès de la zone ont été placés vendredi. Selon le bourgmestre Philippe Close (PS), l'échevin de la Mobilité Bart Dhondt (Groen) et la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen) venus sur place vendredi, il s'agit d'une première phase-test de trois mois qui pourrait être prolongée.

La mesure doit permettre de faciliter le respect de la distanciation sociale, en particulier dans les zones hyperdenses, où les trottoirs sont très étroits. Le choix de l'appliquer dans tout le coeur de la Ville est motivé par une volonté de clarté.

La priorité désormais accordée aux piétons et cyclistes sur toute la largeur de la voirie
La grande différence par rapport à la situation actuelle réside dans la priorité accordée aux piétons et cyclistes sur toute la largeur de la voirie et plus seulement sur les trottoirs et/ou pistes cyclables.

Le collège échevinal de la Ville de Bruxelles et le gouvernement régional bruxellois considèrent que la zone résidentielle s'inscrit aussi, au delà des mesures de déconfinement dans le contexte de la crise liée à la pandémie de Covid-19, dans le droit fil du plan de mobilité Good Move. Celui-ci met la priorité sur la mobilité douce.

Les habitants du Pentagone ont été informés des modifications apportées en conséquence au plan de circulation par un toutes-boîtes. Une campagne d'affichage et de communication via les médias sociaux est également prévue.

Une période de test de trois mois
La zone résidentielle apaisée sera testée durant trois mois et évaluée via des rencontres avec les habitants, commerçants, usagers et autres groupes d'intérêt. La Ville décidera ensuite de son maintien ou non. La police locale veillera au respect des règles, dans un premier temps en adoptant un comportement préventif. Mais des contrôles de vitesse ne sont pas exclus à terme. J

source:
https://www.7sur7.be/belgique/la-limite-des-20km-h-dans-le-pentagone-entre-en-vigueur-ce-lundi~a73d48a4/

43
Une rue bruxelloise limitée à... 5km/h:

“Absurde et farfelu”

Une limitation de vitesse particulièrement difficile à respecter...

video : www.rtl.be/videos/player/vp_embed.js" videoid="758607

Dans cette rue de Forest (Bruxelles), les piétons doublent les voitures. Interrogés par RTL info, les automobilistes de passage ne cachent pas leur incrédulité: “C’est carrément impossible”, s’exclame l’un d’eux. À savoir, de respecter cette limitation excessive.

Du côté des autorités communales, le responsable de la voirie estime qu’il s’agit d’une zone de chantier et que la rue a été rouverte à la circulation alors que les travaux ne sont pas terminés. D’où l’installation de ce panneau.

Mais, en pratique, c’est une autre histoire. Même avec le pied sur le frein, le véhicule dépasse aisément les 5 km/h: “C’est une limitation de vitesse absurde et farfelue", dénonce Benoît Godart, porte-parole de Vias. “Il est impossible de rouler à 5 km/h, que ce soit en voiture ou à vélo”.

Les radars ne sont par ailleurs par conçu pour contrôler une vitesse si basse...

source:
https://www.7sur7.be/insolite/une-rue-bruxelloise-limitee-a-5km-h-absurde-et-farfelu~abe26554/?fbclid=IwAR2rqlSQTysHwWuh4AwNp-hdaaYRz-fT5hlkeV8D60LhU6i9ralavuu_3Vw&referrer=https%3A%2F%2Fl.facebook.com%2F

44
Hyundai Tucson : la nouvelle génération officiellement dévoilée


Après le teaser vient la présentation officielle de la quatrième génération du Hyundai Tucson, qui choisit la révolution plutôt que l'évolution.
Les groupes motopropulseurs sont également modernisés, avec un choix entre MHEV, HEV et PHEV.



La révolution du design du Hyundai Tucson ne constitue pas une surprise, car le concept-car Vision T de 2019 a en fait déjà montré ce à quoi on pouvait s'attendre avec cette génération de SUV compact. La surprise réside plutôt dans le peu de changements par rapport au concept-car. Il a une silhouette saisissante avec un long capot et de courts porte-à-faux. Une nouvelle méthode de dessin géométrique permet d'obtenir une carrosserie aux lignes et formes saisissantes.

Le détail le plus marquant concerne les feux diurnes qui sont parfaitement intégrés dans la calandre et donc invisibles lorsqu'ils sont éteints, tandis que les feux arrière sont reliés par un bandeau lumineux sur toute la largeur de la voiture, comme le veut la mode aujourd'hui. Légèrement plus haut, un autre détail se détache : l'essuie-glace arrière. Il semble ne pas être là, mais il est en fait caché sous le spoiler du toit pour ne pas perturber la ligne du Tucson.

Lisse et moderne
L'intérieur a également fait l'objet d'une rénovation complète, avec des lignes argentées fluides ceinturant tout l'habitacle, des portes arrière à la console centrale. Cette dernière a été mise en avant et se compose désormais entièrement d'écrans tactiles, avec un écran de 10,25 pouces et des boutons de contrôle capacitifs pour la climatisation. Donc, pas de boutons physiques, mais heureusement toujours une commande directe qui, selon Hyundai, devrait être au moins aussi facile et sûre.

À gauche de la console centrale se trouve un tableau de bord numérique de 8 à 10,25 pouces, qui est délibérément monté un peu plus bas et sans casquette pour offrir une meilleure vue vers l'avant. Les modèles avec boîte de vitesses automatique n'ont plus de levier de vitesses, mais des boutons pour choisir la bonne position. Les garnitures intérieures peuvent être assemblées dans n'importe quelle couleur et à n'importe quel niveau d'équipement, tandis que la climatisation fonctionne désormais en trois zones et en partie avec des bouches d'aération indirectes pour refroidir ou réchauffer l'intérieur sans avoir à souffler l'air directement sur les occupants. Enfin, le Tucson est naturellement équipé des systèmes de sécurité les plus récents, tant passifs qu'actifs, avec, par exemple, un airbag central sur le siège du conducteur pour empêcher les occupants de se heurter en cas de choc latéral.

Plus grand
Le quatrième Tucson a un peu grandi, il mesure maintenant 4 500 mm (+20 mm) de long, 1 865 mm (+15 mm) de large et 1 650 mm (+5 mm) de haut, avec un empattement de 2 680 mm (+10 mm). Heureusement, ces dimensions accrues offrent aussi un peu plus d'espace intérieur, avec un joli dégagement supplémentaire de 26 mm pour les jambes des passagers à l'arrière et un coffre qui croît aussi un peu pour atteindre 620 litres, voire 1 799 litres avec la banquette arrière abaissée (selon le groupe motopropulseur).

Trois types d'hybrides
Tout comme le Ford Kuga, vous pouvez commander le nouveau Hyundai Tucson avec trois types de groupes motopropulseurs hybrides, en plus de l'essence et des Diesel ordinaires. Les détails et le lancement de l'hybride rechargeable sont pour plus tard, mais l'hybride auto-rechargeable repose déjà sur une combinaison du moteur à essence 1,6 T-GDi et d'un moteur électrique de 44,2 kW (60 ch) pour une puissance totale de 230 ch. La batterie de 1,49 kWh est située sous le siège arrière. La propulsion est assurée par une boîte automatique à six vitesses et le Tucson Hybrid peut également être équipé de quatre roues motrices si vous le souhaitez.

Le Tucson mild-hybrid avec un alterno-démarreur de 48 V est disponible en trois variantes : le 1.6 T-GDi essence de 150 ou 180 ch et le 1.6 CRDi diesel de 136 ch. Vous pouvez également obtenir les mêmes moteurs sans aide électrique avec des puissances respectives de 150 et 115 ch. En ce qui concerne les transmissions, vous avez le choix entre une boîte manuelle "intelligente" à six vitesses avec embrayage électronique et une boîte robotisée à double embrayage à sept vitesses. Les prix suivront plus tard, mais on peut s'attendre à des tarifs légèrement supérieurs à ceux de son prédécesseur.

source:
https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/nouveaux-modeles/hyundai-tucson_5f5fbc2e34141.html?utm_source=newsletter-200917&utm_medium=email&utm_content=moniteur_automobile

45
Renault Captur E-Tech Plug-In : polyvalence maximale

Fraichement renouvelé, le Renault Captur est désormais disponible en version hybride rechargeable E-Tech Plug-In. Au programme : 160 ch, de 50 à 65 km d’autonomie électrique (WLTP) et 1,4 l/100 km de consommation moyenne (cycle mixte WLTP) !



Régulièrement en tête des ventes de sa catégorie un peu partout en Europe, le Renault Captur entame sa seconde vie. Lancé pour la première fois en 2013, ce crossover a subi une refonte complète en 2019 avec à la clé un style plus affirmé, un habitacle au confort rehaussé, une qualité perçue nettement relevée et des prestations globales en rapport. Aujourd’hui, il est l’un des 3 premiers modèles au losange à pouvoir accueillir la nouvelle technologie E-Tech sous son capot.

Optimalisation mécanique
Sa mécanique hybride se compose d’un 1.6 essence atmosphérique de 91 ch couplé à 2 moteurs électriques de 49 kW (principal) et 25 kW (démarreur/générateur). Le tout est relié à une batterie de 9,8 kWh (400V) implantée sous le plancher du coffre. L’ensemble développe 160 ch au total et permet au Captur d’abattre le 0 à 100 km/h en 10,1s. Pas mal pour un engin qui ne revendique que 1,4 l/100 km en cycle mixte (selon la nouvelle norme WLTP) et 32 g/km de CO2 ! Comme expliqué ci-avant, ces prestations sont le fruit des technologies de pointe mises en œuvre par Renault – dont certaines issues directement de la Formule 1 – pour optimaliser le rendement global de la mécanique, privilégier au maximum l’énergie électrique et la régénération des électrons tout en dosant l’apport du moteur thermique pour maintenir un bon niveau de performance et magnifier les sensations de conduite.

Multi-sense
Comme la plupart des modèles Renault, le Captur E-Tech Plug-In est doté d’une interface Multi-Sense. Celle-ci permet au conducteur d’ajuster la mécanique et les équipements de la voiture à ses humeurs, et ainsi profiter d’une meilleure expérience de conduite. En mode Pure (et pour autant que le niveau de charge de la batterie le permette), le conducteur peut verrouiller son avancement en mode 100% électrique et ainsi parcourir de 50 à 65 km (cycles moyen et city WLTP) sur une seule charge. De quoi couvrir une bonne partie des déplacements quotidiens, sans consommer une goutte d’essence. Pour les trajets un peu plus complexes, le Captur E-Tech Plug-In offre également une fonction E-Save, permettant de figer la charge de la batterie en vue d’une utilisation ultérieure plus judicieuse, en ville par exemple ou dans une zone à circulation restreinte. Le mode Sport est quant à lui calibré pour délivrer les meilleures performances, et se servir de l’apport électrique comme d’un « boost » de puissance.

Temps de charge et fiscalité
En opposition au réservoir de carburant classique, toujours accessible par la gauche, le Captur E-Tech Plug-In propose une trappe de recharge à droite. De série, Renault fournit toujours un câble standard 8/10 A, lequel peut facilement prendre place sous le plancher amovible du coffre. Connecté à une prise domestique classique (2,3 kW, monophasé 10 A), il permet de recharger complètement la batterie en 4h30. À noter que le temps de charge peut encore être réduit jusqu’à 3h20 avec un point d’alimentation renforcé (type wallbox - 3,7 kW, monophasé 16A ou borne triphasé). Disponible dès 32.575 € (en finition Intens), le Captur E-Tech Plug-In a l’avantage d’être déductible à 100% pour les professionnels. À bon entendeur…

source:
https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/contenu-sponsorise/renault-captur-e-tech-plug-in-polyvalence-maximale.html?utm_source=newsletter-200917&utm_medium=email&utm_content=moniteur_automobile

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 83